AU REVOIR 2018 : Bilan d'une année sur la route

1 Feb 2019


Et si avant d’entamer 2019, on faisait le bilan de 2018?
Habitués à avancer sans cesse et à penser à la suite, on oublie parfois de regarder derrière et d’apprécier ce qui a été vécu. Alors ici, on prend le temps de dresser le bilan de l’année passée, de revenir sur nos temps forts et surtout de réaliser combien ces 365 derniers jours ont été intenses.

 

 

 

2018 en quelques chiffres

 

Cette année fut riche en aventures et en chiffres :

  • 42 jours passés à la maison, soit 323 jours sur les routes (désolé maman!)

  • 3 continents

  • 4 pays

  • 5 îles

  • 8 avions

  • 1 van aménagé

  • 28 000 km parcourus en van

  • Un million de souvenirs crées à deux

 

2018 – et ses plages paradisiaques

Cette année, on a… fait le plein de Vitamine D sur la Côte d’Azur, en Floride, aux Bahamas, en Californie et en Australie.

 

 

2018 – et ses expériences inoubliables

Cette année on a… survolé la Grande Barrière de Corail, plongé avec les requins aux Bahamas, acheté un van et fait le (quasi) tour de la plus grosse île du monde, campé à la belle étoile dans le désert Australien, vécu un mois sur une île comme des Robinsons... Bref, on a vécu des moments intenses qu’on n’est pas prêts d’oublier de sitôt.

 

 

 

2018 – et ses paysages sublimes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année on a… randonné à la montagne, nagé dans de l’eau turquoise, traversé des forêts tropicales, crapahuté dans des canyons, roulé dans le désert... Et on a surtout réalisé combien Mère Nature est belle et mérite d’être préservée.

 

 

 

2018 – et ses bestioles en tout genre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Cette année on a… plongé avec les requins aux Bahamas, observé des éléphants de mer en Californie, entrevu des lamantins en Floride, rencontré nos premiers koalas, kangourous, crocodiles et casoars en Australie, nagé avec des tortues sur la Grande Barrière de Corail, vu des dizaines de baleines au large des côtes australiennes. Bref, on s’est fait plein de copains à quatre pattes et nageoires.

 

 

 

2018 – et ses couchers de soleil

Cette année on a…vu le soleil se coucher d’innombrables fois avec élégance et en couleur - au bord de mer, dans le désert, à la montagne, à la campagne... On aimerait en dire autant des levers de soleil… mais en 2018, sans grande surprise, nous n’avons pas été très matinaux (team grasse-mat!)

 

 

 

2018 – et ses belles rencontres

Cette année on a… rencontré des personnes inspirantes, généreuses, vraies.
Il y a Geoff, ce Robinson qui tient un petit eco-resort sur une île de la Grande Barrière de Corail. Mais aussi Harnt, cet allemand-polonais qui a tout plaqué à 82 ans pour faire le tour de l’Australie en van.
On a également partagé un bout de route avec de jeunes vadrouilleurs français, canadiens, belges, allemands…mais aussi avec des australiens retraités communément appelés les « Grey nomads », qui suivent le soleil en caravane.


Cette année, on a aussi…dit au revoir aux copains de France, retrouvé des amis éparpillés aux quatre coins du monde et marié ma meilleure amie aux Bahamas.

 

Cette année, on a également…rencontré du beau monde sur les réseaux sociaux. Des âmes bienveillantes qui nous inspirent, nous glissent des mots doux régulièrement et nous encouragent à continuer à documenter nos aventures en ligne.

 

 

 

2018 – son côté obscure et ses remises en question

Cette année, on a… eu beaucoup de conversations sérieuses (quand tu roules 500km par jour sans radio, et bien tu parles – et pas toujours de la pluie et du beau temps).
On s’est demandé encore combien d’années on allait pouvoir vivre comme des nomades saisonniers. On s’est interrogé sur la place d’un bébé dans ce quotidien fait de petits boulots et de peu de stabilité.

On s’est « inquiété » du regard de l’autre dans une société où sortir du moule est mal perçu.

On a pensé arrêter les réseaux sociaux, consommateurs de temps, souvent ingrats et pas rémunérateurs pour nous.

 

Cette année, on a aussi…connu quelques mésaventures.
On a raté un avion.
On est tombé en panne.
On a manqué la naissance de notre petite nièce.

On s’est serré la ceinture et on a surveillé nos finances de très près.

On a vécu une terrible expérience HelpX.

On a passé des nuits dans des endroits très peu glamour (aires d’autoroutes, parkings de supermarché…).
On a fait pipi (et plus si affinité) dans des endroits très douteux.

On a pris très très très peu de douches chaudes.
On est tombé malade au milieu de nulle part en Australie, avec passage obligatoire à l’hôpital.

Tout ça pour vous dire que la vie sur la route n’est pas toujours rose. Beaucoup ont tendance à idéaliser notre style de vie (nous inclus), mais il est un savant mélange de kiff et de concessions.  Attention, loin de nous l’idée de se plaindre. On a troqué, par choix, le confort et la certitude du lendemain pour la liberté et la flexibilité. On n’a rien sans rien, comme dirait l’autre…

 

 

 

Et 2019 ?

2019 s’inscrira aussi sous le signe du voyage.

On va commencer par finir notre tour d’Australie avec une jolie étape en Tasmanie.
On retournera ensuite dans un pays qui nous avait charmé (lequel? mystère…).
On envisage de visiter quelques îles du Pacifique.
On parle van aménagé et Amériques.
On va retrouver nos proches en France.
Bref, on va encore avaler des kilomètres et on ne va pas s’ennuyer….

 

 

 

Merci de nous avoir accompagnés tout au long de cette année 2018.
On espère que vous ferez encore partie de nos aventures en 2019.

A très vite ici ou sur les réseaux Facebook et Instagram.

 

Please reload